Faciliteur ou facilitateur ?

Comme je l’indique dans la page à propos de ce site, « je me qualifie moi-même aujourd’hui de faciliteur de Web, ayant à cœur de faire profiter les autres de mes connaissances ». Mais ne devrais-je pas plutôt dire « facilitateur » ?

Le Larousse ne connaît pas « faciliteur », et sa définition de « facilitateur » indique ceci :

Qui est chargé de faciliter le déroulement d’une action, d’un processus

Wiktionary a d’ailleurs le même type de définition :

Personne chargée de faire en sorte que les choses se passent mieux.

« Faciliteur » y est bien cité comme synonyme, mais sa page indique qu’il est rarement utilisé.

C’est donc bien « facilitateur » qu’il faut plutôt utiliser.

Pas loin, la page Wikipedia « facilitateur » est plus riche, mais se focalise sur une définition précise d’un métier, plutôt que simplement l’adjectif substantivé :

Métier encore méconnu, le facilitateur aide un groupe à comprendre ses objectifs communs et l’accompagne pour s’organiser et atteindre ces objectifs. Il emploie le plus souvent des outils et méthodes d’intelligence collective pour faciliter les réunions. Le facilitateur peut être utile dans diverses situations telles que de face à face, au sein d’un réseau professionnel par exemple de type socio-sanitaire, en groupe ou dans une pratique en ligne.

Mais surtout, la fin de l’article indique ceci :

Le mot « facilitateur » est calqué de l’anglais facilitator. « Faciliteur » est son pendant en français de bon aloi.

C’est donc plutôt « faciliteur » qu’il faut utiliser ?

Sauf que la page Wikipedia « faciliteur » est vide, supprimée en 2006 par Grondin parce que « néologisme confidentiel et non recyclable sur wiktionnaire »… :-/

Je note que Wikipedia n’est pas fan du « français de bon aloi »…

Donc on revient à « facilitateur » ?

Heureusement, la page Wiktionary contient aussi un lien vers un épisode de l’émission « Merci professeur ! » de TV5Monde1, dans lequel Bernard Cerquiglini indique bien que « facilitateur » est un anglicisme, et qu’il est préférable de « respecter les règles traditionnelles de la morphologie », et donc substantiver « faciliter » en « faciliteur » !

La vie des langues est décidément captivante, mais l’essentiel, c’est que je peux garder ma présentation intacte, tant pis pour le Larousse et Wikipedia !

  1. Émission captivante, au passage, et très courte, donc je vous invite à parcourir les nombreux épisodes. ⬆︎

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

Webmentions (?)

No webmentions were found