Un Netbook comme videur de cartes amélioré ?

Ayant du mal à trimbaler mon MacBook 13" dans mon sac Lowepro Flipside 400 AW, je me dis de plus en plus qu'un NetBook ferait plus l'affaire comme videur de cartes amélioré quand je suis en vadrouille. Mais quel modèle choisir ?

Je ne suis pas le seul à m'intéresser au sujet, comme le montre cette vidéo de Benjamin Brolet découverte sur Blogeee :

J'envisage donc de plus en plus cet achat pour très prochainement — déçu qu'Apple sorte un iPad plutôt qu'un MacBook Helium — et je m'intéresse pour l'instant à cette alternative :

  • soit un classique Netbook 10" pas trop encombrant, mais plutôt du genre costaud avec une coque métal plutôt que plastique et confortable en usage photo, comme le HP Mini 5102[1] avec 2 Go de RAM et résolution 1366x768, mais sans l'option écran tactile qui ajoute du poids et de l'épaisseur[2]
  • soit un ultraportable 8" — en fait un Netbook sans le côté Low Cost — comme le Sony Vaio P-Series, avec une résolution de 1600x768, 2 Go de RAM, etc.
  • soit carrément, quitte à prendre (très) peu de place et poids dans le sac photo, un UMPC/MID d'environ 5", genre UMID mBook BZ ou Viliv N5

A vrai dire, le budget est loin d'être le critère principal, vous devez vous en doutez vu l'étendu du pannel ci-dessus. Je cherche vraiment quelle est la solution idéale pour un usage très ciblé de videur de cartes photo amélioré.

Certains comme @nsilberman et @n1k0 m'ont suggéré de prendre plutôt un « vrai » videur de cartes comme l'HyperDrive Album, mais cela me pose plusieurs soucis :

  • Pour avoir des backups, il faut soit en avoir deux, soit changer de disque à chaque fois, ce qui augmente les risques de panne
  • Pour mettre les tags et la géolocalisation, cela me semble compromis
  • A taille d'écran égale, la résolution des UMPC/MID est bien meilleure
  • Cela ne fait que ça, pas moyen d'en profiter pour lire les mails ou surfer

D'autres comme @declencheur et @NikonPassion m'ont plutôt suggéré de multiplier les cartes Compact Flash et de ne pas me préoccuper de dérushage pendant le voyage, mais :

  • Je préfère faire le boulot au fur et à mesure, plutôt qu'attendre le retour où je risque de trop procrastiner devant la lourde tâche à accomplir :

    • suppression des photos ratées ou inintéressantes
    • légères retouches de base, type rotation et crop
    • création des méta données, dont les tags
    • géolocalisation manuelle ou à partir des traces de mon GPS
  • Je n'ai pas comme @davidbgk[3] un boitier reflex avec double emplacement CF et possibilité de dupliquer les photos, et donc je prends un risque — casse ou perte d'une carte — sans backup

Vos avis et expériences ?


  1. Non, ne regardez pas l'URL, vous allez pleurer… ↩︎

  2. Malheureusement, le choix des options n'est pour l'instant disponible que sur le site de HP US↩︎

  3. Qui attend plutôt un iPad pour ce même besoin ↩︎


  1. Mon test du Panasonic Lumix DMC-GM1, un minuscule appareil photo hybride

    Il y a quelques mois, je me demandais si l'hybride Olympus OM-D E-M1 n'était pas le boitier que j'attendais tant pour remplacer mon vaillant et excellent Canon EOS 5D Mark II par une alternative très qualitative mais bien plus légère et moins encombrante. En fin de billet, j'ouvrais une perspective encore plus ambitieuse avec le microscopique Panasonic Lumix DMC-GM1, pour lequel les échos très positifs commençaient tout juste à apparaître.

  2. Olympus OM-D E-M1

    Passionné de photo depuis très longtemps, j'ai investi il y a quelques années dans l'excellent boitier expert Canon EOS 5D Mark II et quelques objectifs pro, dont le fabuleux 135mm f/2.0. Mais voilà, tout ça pèse lourd, très lourd, et se balader avec plusieurs objectifs est compliqué et pénible. Cet Olympus OM-D E-M1 pourrait bien être l'alternative légère que j'attends depuis des mois.

  3. Les capteurs APS-C sont-ils toujours meilleurs que les full frame pour la photo animalière et de sport ?

    La sortie ces derniers mois de plusieurs appareils photo numériques équipés de capteurs full frame[1] à des prix devenus presque raisonnables, a séduit de nombreux photographes amateurs experts[2]. Les avantages du full frame sont nombreux, mais certains photographes — essentiellement animaliers et sportifs — préfèrent conserver leurs appareils à capteurs APS-C[3], leur petite taille augmentant « magiquement » la longueur focale des téléobjectifs[4] et provoquant une zone de netteté plus grande, utile pour la macro. Sauf que mon Canon EOS 350D à capteur APS-C ne présente pas cet intérêt par rapport à mon nouveau Canon EOS 5D Mark II à capteur full frame. Je m'explique…