Backup d'un Mac sur un NAS facile et sans bidouille, c'est possible ?

D’un côté, Apple rend les sauvegardes plus accessible au grand public avec Time Machine (fr) fourni en standard dans Mac OS X 10.5 Leopard. D’un autre côté, les fabriquants de solutions NAS1 rivalisent d’ingéniosité pour conquérir ce même grand public. Au milieu, une incompatibilité de conception totale, merci Apple.

Le meilleur des mondes

Quand Apple a sorti Time Machine avec Leopard, tout le monde y a vu l’arrivée d’une solution de sauvegarde enfin vraiment simple et accessible au grand public. Tout se fait de manière transparente, avec conservation de versions successives, et surtout une interface d’accès aux sauvegardes vraiment intuitive pour le commun des mortels, et en plus plutôt ludique.

Recherche d’une sauvegarde dans Time Machine

En même temps, les NAS aussi sont devenus de plus en plus grand public, en facilitant la sauvegarde centralisée des ordinateurs qui pullulent de plus en plus même en usage domestique, et en devenant même de très complets serveurs multimédia grâce aux protocoles standards UPnP (fr) et DLNA (fr)1. J’accède ainsi directement depuis ma PS3 aux contenus audio, vidéo et image qui sont sur mon portable sous Vista2 ou sur mon iMac3, et je pourrais faire de même avec des contenus stockés sur un NAS, la plupart intégrant aujourd’hui ce type de fonctionnalité.

Oui mais…

Arrivé à ces constats, on se dit qu’il serait merveilleux de pouvoir utiliser ce stockage centralisé pour effectuer les sauvegardes de nos différents Mac avec Time Machine. Sauf qu’Apple a décidé – ce n’était apparemment pas le cas dans les versions beta de Leopard – d’interdire les sauvegardes sur des périphériques réseau autres que sa chère Time Capsule (fr), très limitée en capacité et sans sécurité pour les données4.

Ze dirty hack

Alors bien sûr, il existe une solution simple pour utiliser quand même Time Machine avec un NAS (en), mais c’est un hack (en) donc sans garantie que cela continuera à fonctionner dans le futur, et surtout cela suppose de faire les sauvegardes dans une image disque, ce qui pose de gros problèmes de performance dès qu’un volume important est atteint (en).

L’alternative

Utiliser un autre logiciel de sauvegarde

Une autre solution est donc de ne pas tenir compte de Time Machine5 et d’adopter un autre logiciel de sauvegarde permettant l’usage d’un NAS sans douleur. Et là le choix est difficile. Les fabriquants de NAS fournissent bien des logiciels de sauvegarde, mais la plupart sont dédiés à Windows, le Mac n’est pas encore suffisamment populaire pour eux6.

Il y a les grands classiques comme SuperDuper (en), CarbonCopyCloner (en) ou Synk (en), et tant d’autres, mais je m’avoue incapable de faire un choix juste en lisant leurs descriptions respectives. Et je ne suis pas sûr qu’un seul arrive à la cheville de Time Machine en terme d’ergonomie.

Faire croire à Time Machine que le NAS est un disque USB

Une autre solution serait peut-être d’utiliser quand même Time Machine, mais en lui faisant croire que le NAS est en fait un disque USB, par exemple avec le hub USB sans fil de Belkin (en)7 ou avec un partage USB via réseau (en)8, le NAS étant connecté à un PC de base ne faisant que ça. Mais ça devient compliqué à mettre en œuvre matériellement, et existe-t-il de toute façon des NAS sachant aussi fonctionner en mode disque externe USB ?

Que faire ?

Si vous vous êtes posé les mêmes questions, et avez trouvé une solution convenable, votre retour d’expérience m’intéresse, et intéressera sans doute énormément de monde !

  1. OK, ce n’est pas vraiment un protocole, plutôt un standard basé notamment sur UPnP ⬆︎ ⬆︎2

  2. Merci à Microsoft pour Windows Media Player 11 (en)… ⬆︎

  3. Merci à Nullriver pour MediaLink (en), et pas merci du tout à Apple pour l’absence de support natif dans Leopard et iLife… ⬆︎

  4. 500 Go ou 1 To, là où les NAS vont sans problème maintenant jusqu’à 4 To et plus en RAID 5 ⬆︎

  5. Ou de le conserver uniquement pour retrouver facilement un fichier modifié ou effacé par erreur il y a peu de temps, avec un petit disque USB ⬆︎

  6. Chez Synology (fr), ils recommandent (en) d’utiliser le logiciel SilverKeeper (en) de LaCie, qui n’est pas compatible Leopard ! ⬆︎

  7. Mais ça n’a pas l’air de bien fonctionner (fr), et ne semble de toute façon disponible que pour Windows… ⬆︎

  8. Sauf que ça ne fonctionne que sous Windows. ⬆︎

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

12 commentaires

  • Est-ce qu'un bon vieux script à base de Rsync ne ferait pas l'affaire ?
    Certes, tu perds l'interface galactique de Time Machine, mais sinon, ça fonctionne super bien sans trop se casser la tête…
    Et puis on pête pas un système tous les deux jours, alors s'il faut fouiller un peu au moment de la récupération/restoration de données, c'est moindre mal, non ?

  • Non, franchement, rsync ne convient pas, il ne permet pas si je ne m'abuse de conserver plusieurs versions d'un fichier.

    Et surtout, je cherche quelque chose d'ergonomique… ;-)

  • Perso avec mon disque externe branché en firewire, c'est ce que je fais (un script basé sur rsync). Pour accéder aux versions précédentes, je laisse ça à Jungledisk ;-)

    J'ai préféré rsync à Time Machine dans la mesure où ça ne me force pas à dédier mon disque externe à uniquement de la sauvegarde.

  • Sauf que le NAS a l'avantage d'être potentiellement à quelque distance de l'ordi, et donc potentiellement les deux ne subissent pas en même temps des dégâts dûs au feu, à l'eau, ou autre…

    Et je ne me sens pas encore de mettre 1 To de données sur S3 avec JungleDisk, même si une solution de sauvegarde distante serait certes un plus.

  • En fait j'utilise CarbonCopyCloner pour le système et SuperDuper pour les dossiers que je souhaite sauvegarder.

    Mon NAS est un disque RAID de chez LaCIE.

    j'avais pensé aussi à faire du rsync mais au final les 2 softs marchent plutôt bien.

    Pour mon mac mini il est sous Leopard Server pour faire server web principalement (même exclusivement d'ailleurs) et lui par contre faire du rsync pour le back up.

    C'est une solution de back up et pas de partage pour diffuser sur plusieurs sources.

  • Donc tes sauvegardes CarbonCopyCloner et SuperDuper sont faites directement sur ton NAS ? Et ton Mac Mini fait du rsync aussi avec le NAS, je suppose ?

    Moi il me faut à la fois des sauvegardes, et tant que possible du partage, ça complexifie forcément.

    Mais aussi, ton système a été mis en place avant l'arrivée de Time Machine, je suppose, tu ne partirais pas forcément sur la même solution aujourd'hui, non ?

  • Pareil je cherche un truc qui va bien, plus de réponses maintenant ? :)

  • Par contre, je ne pense pas que ça résolve le problème de performance lorsque la taille du backup est trop importante.

  • Excellent ! Apparemment, ça permet bien de l'utiliser comme une TimeCapsule, donc pas via une image disque… Je vais suivre de prêt pour voir s'il y a des commentaires intéressants.

  • Je vais devoir mettre un backup en place via un Lacie et TimeMachine, j'essayerai de vous tenir informé :o)

    Le tuto d'Kahawa me paraît … Compliqué :o)

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed