Marc-Antoine Mathieu

Marc-Antoine Mathieu est né en 1959 à Anthony. Il a étudié à l’Ecole des Beaux Arts d’Angers avant de créer, toujours à Angers, l’agence de graphistes-scénographes Lucie Lom spécialisée dans la création d’expositions.

En 1987, il débute sa carrière BD avec Paris-Mâcon, avec son frère Jean-Luc, édité par Futuropolis.

Retrouvez sa biographie complète chez Delcourt.

Il débute sa célèbre série Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves en 1989 avec l’album L’Origine. Ce premier titre le propulse au devant de la scène avec de nombreux prix, et les suivants confirmeront son talent. Dans la série Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves éditée par les éditions Delcourt se trouvent donc les 4 titres suivants :

|Titre|Couverture| |—-|—-| |L’Origine|

| |La Qu…|

| |Le Processus|

| |Le Début de la fin|

|

On note très rapidement dans l’oeuvre de Marc-Antoine Mathieu des influences en provenance de Kafka pour les petites absurdités, de Peeters et Schuiten pour le dessin noir & blanc et les ambiances étranges, …

Après 5 ans d’absence, Marc-Antoine Mathieu revient à la BD en mars 2000, toujours chez Delcourt, avec Mémoire morte, une oeuvre plus noire, moins ludique, mais tout aussi passionnante.

Il publie ensuite fin 2001 son dernier titre à ce jour, Le Dessin, dont vous pouvez lire une critique dans Chronic’art.

Le Dessin

Parmis ses autres oeuvres, on trouve à l’Association :

  • La Mutation
  • Le Coeur des ombres

et aux Éditions Autrement :

  • L’Ascension (in Le Retour de dieu, collectif)

Enfin, si vous passez à Angoulême, vous pourrez retrouver la dalle de Marc-Antoine Mathieu sur le parvis des stars du Centre National de la Bande Dessinée et de l’Image.

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed