Si l'offre Internet mobile illimité Ten by Orange vous tente, faites attention à votre facture !

En réponse aux offres de surf illimité proposées par d’autres opérateurs, et sans doute aussi pour ne pas avoir l’air de favoriser l’iPhone par rapport à d’autres terminaux, Orange a lancé récemment l’offre Ten qui promet l’illimité sur le surf, le mail et même la messagerie instantanée… attention danger !

L’offre « Ten by Orange » est en effet assez dangereuse pour sa facture si on ne fait pas attention.

J’ai par exemple pu testé avec un HTC Touch :

HTC Touch

Et voici la promesse faite par cette offre Ten by Orange :

Ten by Orange

Après différentes tentatives de surf et consultation de mails, j’ai découvert qu’il y a les restrictions suivantes, vraiment pas clairement exprimées par Orange, et inconnues des vendeurs des boutiques Orange ou Photo Service1 :

  • Le mail n’est gratuit qu’avec le système fourni par Ten supposant un forward de ses mails vers l’adresse e-mail fournie avec l’abonnement Orange, pas si on utilise Pocket Outlook en IMAP, avec GMail par exemple

  • Le surf n’est gratuit qu’avec le navigateur Opera Mini fourni par Ten, pas avec Pocket IE, alors que c’est ce dernier qui s’ouvre par défaut quand on clique sur une URL

En gros, on a un smart phone avec Windows Mobile 6 et tous ses logiciels, mais on ne peut pas les utiliser, il faut se restreindre à la suite logicielle fournie par Ten.

Heureusement, même si je trouve honteux d’omettre de donner cette information au client, Orange est couvert puisqu’on la trouve en cherchant un peu sur leur site :

L’Internet illimité façon Ten

En cherchant un peu plus, notamment dans des forums, j’ai finalement trouvé le wiki officiel de Ten, vers lequel je n’ai pas trouvé de lien sur le site de l’offre, mais qui précise bien la limitation au sujet du mail :

« L’application Mail déjà présente dans votre téléphone s’appelle un "client Mail" embarqué. Vous pouvez l’utiliser, mais **cela ne fait pas partie de votre forfait Ten internet illimité**. Cela veut dire que vous serez facturés, au prix du trafic GPRS en vigueur, à chaque fois que vous recevrez ou enverrez des emails. »

Au final, une offre tout de même intéressante, mais dont l’usage est inutilement complexifié – sous prétexte de simplification ! – ce qui risque de conduire à des débordements de facture désagréables…

  1. Qui est maintenant associé à Orange, pas étonnant vu l’essor des « photo phones » ⬆︎

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed