Gandi m'a (presque) tuer, mais je n'ai pas déserté !

Si vous venez de temps en temps vous balader sur ce site1, vous avez peut-être eu la déception de découvrir qu’il ne répondait plus pendant une semaine. Non, je n’ai pas succombé à l’incroyable faille de sécurité SSH présente dans Debian Linux2 depuis deux ans, c’est tout simplement que mon hébergeur Gandi a eu des soucis matériels dont j’ai subit des effets de bord.

Comme vous le savez déjà, j’ai migré Gastero Prod vers Gandi il y a déjà 3 mois, et j’étais jusqu’à présent totalement satisfait du rapport coût/qualité de service.

Chronique d’une semaine sans site

Malheureusement, une des plateformes supportant l’architecture est tombé en carafe jeudi 15 mai en début d’après-midi. Ma machine virtuelle ne se trouvait heureusement pas sur le « filer 13 », donc je n’ai perdu aucune donnée, mais j’ai subit des effets de bord rendant le site indisponible.

Après 3 jours de petite angoisse, Gastero Prod est finalement revenu en ligne dimanche

…pour retomber à nouveau entre dimanche après-midi et lundi matin ! :-(

Nicolas de Gandi a heureusement réagit lundi pour me signaler qu’il travaillait dessus, et que ma machine était visiblement en Kernel Panic. Je partageais de plus en plus cet état, désespérant de revoir Gastero Prod en ligne sous peu.

Sans nouvelles le mercredi matin, Nicolas me disait à nouveau qu’il s’occupait de moi, mais j’avais de plus en plus de mal à le croire.

Histoire de détruire le peu d’espoir qu’il me restait, Laura de Gandi suggère alors en début d’après-midi qu’une part ne suffit pas pour une plateforme LAMP – un site SPIP comme celui-ci par exemple – ce qui confirme malheureusement les tests faits par Fil et Ben., mais Nicolas relativise en indiquant que c’est surtout le trafic qui détermine la puissance nécessaire. Vu le faible trafic de Gastero Prod, une part devrait me suffire pour l’instant, mais je commande tout de même une seconde part1 pour être sûr que l’indisponibilité persistante ne vient pas de là.

Toujours sans nouvelles en fin d’après-midi, je relance à tout hasard pour voir si on ne m’a pas oublié, et cette fois Greg de Gandi m’assure jeudi matin qu’il s’occupe de moi, et m’informe que ma VM a souffert notamment à cause d’opérations gourmandes de MySQL, mais est maintenant disponible. Il m’invite à aller discuter dans le forum de support plutôt que sur le blog, ce que je fais, visiblement sans trouver d’interlocuteur.

Je fini par aussi envoyer un message au support pour obtenir un ticket d’incident, et Greg me contacte alors directement par mail vendredi pour m’indiquer que ma VM redémarre bien, mais ne répond pas à cause d’un problème d’I/O2. Il m’indique finalement en fin d’après-midi d’activer la console et de lancer une vérification du disque3, ce que je ne parviens pas à faire, la console restant désespérant muette !

Ryan de Gandi – je vais finir par tous les connaître – répond à mon ticket samedi en fin de matinée en indiquant que mon « serveur fait partie d’un groupe plus large qui rencontre un problème de saturation qui explique bien les observations que [j’ai] remontées ». Maigre consolation, je ne suis donc pas seul à subir ces tracas.

C’est finalement dimanche matin, après plusieurs redémarrages, que j’arrive enfin à accéder à la console et à lancer la vérification du disque, qui a effectivement de multiples petits problèmes sans gravité, et que tout revient dans l’ordre !

Et maintenant ?

J’avoue que j’ai eu la tentation à plusieurs reprises au cours de ces 10 jours d’indisponibilité de quitter Gandi, mais je suis conscient que le service est encore en beta et que Gandi est autant victime que moi avec un fournisseur semble-t-il peu sérieux4.

Je tiens aussi à saluer l’équipe de Gandi – dont au moins Nicolas, Laura, Greg, et Ryan, si vous avez suivi – qui a été sur le pont toute la semaine, bien plus réactive et transparente sur les soucis rencontrés que bien d’autres professionnels auxquels j’ai pu avoir à faire à titre personnel ou professionnel.

Je vais donc rester encore un peu, avec maintenant deux parts – et peut-être un peu plus bientôt puisque d’autres sites vont rejoindre Gastero Prod – et surtout la mise en place très rapidement de sauvegardes automatiques distantes.

L’avenir dira si j’ai fait le bon choix…

  1. Je pourrais la résilier dès que je voudrais et ne paierait rien de plus, ça mérite une tentative ⬆︎ ⬆︎2

  2. Input/Output, soit entrée/sortie, les moyens de communication, quoi ⬆︎ ⬆︎2

  3. Commande fsck pour les connaisseurs ⬆︎

  4. Des disques durs issus d’une même série dans la baie, c’est la quasi assurance que si l’un est défectueux, les autres le seront aussi, ce n’est pas très professionnel ⬆︎

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

5 commentaires

  • Déclarer un service « beta » n'excuse pas tout non plus, a fortiori quand on demande de l'argent pour y accéder.

    J'espère que Gandi saura réagir commercialement et techniquement, même si sur le fond on peut saluer la transparence dont ils ont fait preuve durant cette crise.

  • Déclarer un service « beta » n'excuse pas tout non plus, a fortiori quand on demande de l'argent pour y accéder.

    C'est sûr, mais ce n'est pas uniquement parce que c'est de la beta que je reste, c'est aussi pour aller jusqu'au bout de mon test, sans me prendre la tête pour l'instant à tout réinstaller ailleurs…

  • Je suis une peu surpris par le « une part n'est pas suffisant pour LAMP ».

    Perso j'héberge deux blogs wordpress et qques pages statiques et, même si les temps de réponses ne sont pas excellents, je trouve que ça marche tout de même.

  • Oui, visiblement ça dépend plus du trafic en fait, je vais étudier ça de plus près prochainement, avec de nouveaux sites…

  • Ce qui est certain c'est que c'est pas très réactif 1 part pour faire de l'apt-get ou pire, du gem : j'ai pleuré pour installer rails et redmine.

    Avec zéro trafic sur la part bien entendu.

    En tous cas le principe et l'offre sont vraiment chouettes.

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed