Le monde est petit… ou pas

Il y a quelques jours, Stéphane m’a aperçu dans le métro, sur la ligne 131, en allant vers Châtillon - Montrouge.

Il m’a reconnu après avoir vu mon gravatar en divers endroits sur les forums ou commentaires de billets de blogs qui supportent ce système1.

Sauf que manque de bol, ce n’était pas moi ! Je ne prends que très rarement le métro, et encore moins la ligne 13. En tout cas, je ne l’ai pas prise la semaine dernière, donc aucun doute n’est possible.

Stéphane a donc bien fait – dans l’absolu – de ne pas aborder cet autre que moi, même si bien sûr la discussion aurait pu être cocasse.

Sauf que cela montre bien l’énorme différence qu’il y a entre la facilité du dialogue online2 – où notamment le tutoiement est naturel – et la difficulté de prise de contact dans le monde réel – où même un regard peu être mal interprété.

J’ai eu à peu près la même expérience lors du dernier forum Intégration, où j’étais pour animer une conférence sur les « critères de choix et positionnement des principaux outils d’EAI, ESB, ETL, EIP et autres solutions d’intégration ». En attendant le début de la conférence, j’ai passé un peu de temps dans le couloir en compagnie de quelques connaissances, et Laurent Jouanneau est arrivé, il devait participer à une table ronde sur l’avenir des clients riches.

Il n’y avait là aucun doute sur son identité, les forums ont l’avantage sur le métro d’étiqueter les personnes. Et bien je n’ai pas non plus eu le courage (l’audace ?) de l’interpeller sur un sujet dont nous aurions déjà discuté auparavant, dans les commentaires de son blog ou sur la liste des pompeurs3.

Ai-je eu raison, l’aurais-je importuné en étalant ainsi dans la vraie vie une partie de sa vie virtuelle ?

  1. Il est d’ailleurs facile d’avoir des gravatars avec SPIP comme vous pouvez le voir sur Gastero Prod ⬆︎ ⬆︎2

  2. Stéphane et moi avons déjà échangé plusieurs fois par mail ou commentaires de blogs interposés ⬆︎

  3. Je n’ai pas encore eu le temps de tripatouiller XUL malheureusement… ⬆︎

If you want to share an error or suggest an enhancement of this content, please edit the source on Github.

2 commentaires

  • Cette anecdote n'est finalement pas si anodine que ça. De plus on plus on voit l'émergence de ce que certains appellent l'identité numérique.

    Il y a aujourd'hui de véritables "star" du net, ceux qui interviennent partout, qui répondent au forums, aux billets sur le blog. Monique Brunel en est un exemple, Nicolas toi aussi mbertier un autre…

    Aujourd'hui ce phénomène est je pense encore limité à la blogosphère et un peu au geek, mais réellement, le succès des gravatar et autres le prouvent, le surf anonyme est de moins en moins prisé, au profit du partage (social bookmarking, photos, videos, …). On souhaite affirmer une identité clair sur le net, ne pas être confondu, nos propos sont propres et prennent une valeur dès lors qu'ils ne sont plus anonymes.

    Moi Nico, je t'aurais reconnu :D

    Pour ceux qui ont peur de que le gravatar de suffise pas allez voir rel='nofollow'>Clever Age