Microsoft courtise Eric S. Raymond… et se prend un rateau

Eric S. Raymond, un des plus connus défenseurs des logiciels libres et « worst nightmare »1 autoproclamé de Microsoft, a justement été contacté par ces derniers pour une proposition d’embauche. Sa réponse est cinglante et drôle2.

Voici un extrait de la traduction proposée par Mitternacht :

« Le jour où je travaillerai pour Microsoft, le chant lointain des cochons nous parviendra du ciel, la lune ne sera pas seulement bleue, elle aura des pois, et l'enfer gèlera si fort que le soufre deviendra supraconducteur. »

On peut souligner comme sam et Trisan que Eric S. Raymond a été un peu violent avec le pauvre gars qui l’a contacté, qui ne savait très vraisemblablement pas de qui il s’agit. Il n’a sans doute fait que contacter une des nombreuses personnes qu’il avait dans une liste fournie par quelqu’un d’autre.

Mais bon, la grande gueule de « ESR » a toujours de quoi dérouiller les zygomatiques, c’est pas donné à tout le monde.

  1. Pire cauchemar ⬆︎

  2. Pour ceux qui sont du même « côté » que lui en tout cas… ⬆︎

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed