L'ombre d'un doute …

Un effet graphique assez répandu, au point d’envahir notamment les interfaces graphiques des différents OS, est celui des ombrages. Les ombres permettent de donner du relief aux interfaces, principalement pour mettre en évidence la supperposition de différentes « couches » graphiques.

Dans le cas du web, le support des ombres n’est pas encore généralisé. Il est prévu dans CSS3, mais en attendant il faut trouver des astuces …

Une des premières références en la matière est l’article Easy CSS drop shadows publié le 14 novembre 2003 par Dunstan Orchard.

Mais une référence plus visible puisque publié sur le fameux A List Apart est le couple d’articles publiés par Sergio Villarreal :

A peine un mois plus tard, Brian Williams proposait sur A List Apart sa propre version intitulée Onion Skinned Drop Shadows. Cette version apportait l’avantage d’être assez souple pour s’adapter à toute taille de contenu, mais nécessitait l’usage de 3 div imbriqués, pas terrible pour ce qui est de la « qualité » du XHTML produit.

Mais voilà qu’est proposée une nouvelle approche intitulée :BefTer Drop Shadows, qui utilise les pseudo éléments :before et :after et ne nécessite ainsi qu’un unique div.

Il existe de nombreuses autres ressources à propos des ombres gérées via des CSS, mais celles présentées ici devraient suffire à se faire une idée, en attendant la prochaine idée révolutionnaire …

Si vous voulez signaler une erreur ou proposer une modification de ce texte, n'hésitez pas à l'éditer directement à la source sur Github.

Twitter 500px Flickr Facebook Instagram Github Feed