Citation de JD Beauvallet

On nous a accusés de souvent interviewer Björk pour le seul plaisir de parcourir l’Islande. Faux, c’est sa seule cervelle qu’on adore arpenter, en godillots de marche, et souvent en sueur. D’un tel paysage avec geysers, chemins cabossés, volcans, sombres failles et cascades joyeuses, on tombe fatalement amoureux.

Dans Les Inrockuptibles le 28 juillet 1999

If you want to share an error or suggest an enhancement of this content, please edit the source on Github.